Hei Hei Trail DL – efficacité et plaisir

Après l’essai plus que concluant du Hei Hei DL 29, nous avons eu entre les mains un autre membre de la famille Hei Hei, le Hei Hei Trail DL, un trail bike en carbone et 27.5″ offrant 140 mm de débattement avant et arrière.

A la différence du Process 134, l’autre 140 chez Kona, le Hei Hei Trail est plus orienté pédalage. Sa géométrie le classe plutôt comme un cross country à grand débattement.

Voyons voir ce qu’il a dans le ventre !

Racé le bestiau !

Cette version DL du Hei Hei Trail jouit d’un équipement très haut de gamme avec notamment de superbes jantes carbone WTB Ci31 TCS montées sur des moyeux Hope Pro 4 au format Boost, une transmission Shimano XT/XTR, des freins Shimano XT et des suspensions Fox Factory.

Pour le poste de pilotage on retrouve des composants maison avec une potence en 65 mm et un cintre en 760 mm au standard 35 mm. Avec un reach de 430 mm en taille M, des bases de 425 mm et un angle de chasse assez sage de 68°, le Hei Hei Trail ne cache pas ses prétentions de pédaleur.

Sortie boueuse, sortie heureuse 🙂

Plutôt habitué à rouler en enduro, la potence d’origine me semblait longue comme un jour sans pain, je l’ai remplacée par une Renthal en 35 mm.

J’ai également rapidement remplacé les pneus d’origine, des Maxxis Tomahawk, un peu trop légers à mon gout pour un usage engagé, par une paire de Minion DHF.

Un renfort en caoutchouc protège efficacement la base droite des sauts de chaîne et un film épais de type Clear Protect recouvre le bas du tube diagonal.

Détails :

  • Cadre : Kona Race Light Carbon 140 mm
  • Tailles : S, M, L, XL
  • Amortisseur : Fox Factory Float DPS
  • Fourche : Fox Factory 34 Float Air 140 mm
  • Pédalier :  RaceFace Aeffect
  • Plateau :  30t Narrow/Wide
  • Boitier de pédalier :  Shimano PF92
  • Chaîne : KMC X11-1
  • Cassette :  Shimano XT 11-42t 11v
  • Dérailleur arrière : Shimano XTR
  • Shifter :  Shimano XT
  • Freins :  Shimano XT 180 / 160 mm
  • Jeu de direction : FSA No.57B
  • Cintre :  Kona XC/BC 35 Riser
  • Potence : Kona XC/BC 35
  • Grips :  ODI Ruffian MX
  • Tige de selle : KS Lev Integra w/Southpaw Lever 31.6 mm
  • Selle : WTB Volt Comp
  • Moyeu avant : Hope Pro4 110×15 mm
  • Moyeu arrière : Hope Pro4 148×12 mm
  • Jantes : WTB Ci31 TCS
  • Pneus : Maxxis Tomahawk EXO TR 27.5×2.3″
  • Couleur : Matt Orange/Lime/Blue
  • Poids : 12,1 kg avec les pédales

Sur les pentes du Pic de Nore dans la Montagne Noire

Le Hei Hei Trail DL est un vélo léger aux lignes fluides et à la finition exemplaire avec un passage des câbles en interne et une astucieuse trappe en bas du tube diagonal facilite la maintenance. On trouve d’ailleurs, vissée à cette trappe, une patte de dérailleur, bien vu !

Bike park de Tignes

Kona possède une grande expérience dans les suspensions mono-pivot, un choix technique simple et fiable qui fonctionne très bien lorsqu’il est bien conçu. Sur le Hei Hei Trail, le système de suspension baptisé FUSE Independant Suspension a la particularité de s’appuyer sur la flexion verticale du triangle arrière, ce qui permet de produire un cadre léger, en conservant une grande rigidité latérale pour l’efficacité au pédalage.

Avec à peine 12 kg sur la balance et ses lignes épurées, le Hei Hei Trail peut sembler fluet, et on a presque peur de le brusquer, mais cette impression est vite oubliée lorsqu’on attaque les premières descentes à bloc et que l’on se rend compte à quel point le vélo encaisse sans broncher tous les mauvais traitements qu’on lui inflige !

Au guidon la position est assez relevée et idéale pour pédaler. Le top tube est dans la moyenne avec 594 mm en taille M. L’équilibre du vélo est très bon, et la roue avant reste bien collée au sol dans les grosses pentes, sans avoir tendance à cabrer.

La transmission XT/XTR offre des changements de vitesse francs et le plateau RaceFace en 30 dents se passe très bien d’anti-D grâce au concept Narrow Wide.

Aucun déraillement à déplorer en 4 mois de test !

Côté freinage, les Shimano XT MT8000 demeurent une référence maintenant que les soucis de jeunesse sont corrigés. Le toucher est excellent et la garde et la puissance restent constantes même après 30 minutes de descente.

La tige de selle télescopique KS LEV Integra fonctionne parfaitement malgré que le levier ne soit pas des plus ergonomiques. Il a tendance à être parfois assez dur à actionner, ce qui peut être gênant en fin de journée avec la fatigue. A part cela c’est du tout bon et j’apprécie particulièrement le fait qu’elle remonte rapidement.

Fin de journée à la station du Mourtis dans les Pyrénées

Le Hei Hei Trail a passé l’épreuve du bike park haut la main et on ne lui a pas fait de cadeaux, des pistes roulantes de Tignes aux sous-bois piégeux et fuyants de Val d’Isère en passant par les singles défoncés des Angles dans les Pyrénées. Après 15 descentes ça tirait quand même un peu dans les bras. La Fox 34 encaisse bien mais ce n’est clairement pas une fourche d’enduro !

La rigidité du cadre en carbone est bien maîtrisée, et malgré la présence de jantes elles-aussi en carbone.

Le vélo reste confortable et l’on n’a pas du tout l’impression d’être sur un bout de bois

Les suspensions possèdent un seuil de déclenchement très faible qui permet de bien filtrer les petits chocs, notamment à faible vitesse.

Bike park de Tignes

Une fois les bons réglages de suspensions trouvés, ce qui demande quand même un peu de temps pour quelqu’un comme moi plus habitué à RockShox, on obtient un vélo au comportement incisif, un véritable scalpel qui répond au doigt et à l’œil. Les jantes carbone donnent tout leur potentiel à grande vitesse, offrant une précision de pilotage inédite, et grâce à l’excellent maintient de la fourche, on atteint facilement des vitesse assez folles. C’est un vélo qui demande toutefois un minimum de bagage technique pour en tirer le meilleur. Attention au retour de bâton si jamais vous n’êtes pas en forme ! Ce n’est pas le vélo le plus tolérant que j’ai roulé.

C’est un vélo vif et nerveux qui répond à la moindre sollicitation

Station du Mourtis avec le Kona Shred de mon fils

C’est au cours des longues sorties techniques que le potentiel du Hei Hei Trail se révèle. Avec son poids contenu et ses capacités au pédalage dignes d’un bon XC, il vous emmènera loin. Et si vous faites partie de ceux qui, comme moi, ne veulent pas sacrifier le plaisir de la descente, vous serez servi !

En Haute Vallée de l’Aude, toujours avec le Shred de mon fils

Dans les sous-bois de la station du Mourtis

Pour moi le Hei Hei Trail DL est le vélo versatile par excellence, celui avec lequel on roule toute l’année, dans la boue de l’hiver et dans la poussière des bike parks en changeant simplement les pneus. Son faible poids et son rendement de folie vous permettront d’envisager de très longues sorties, et son côté joueur vous mettra la banane à la moindre petite descente ! Autre bon point, après 4 mois d’utilisation intensive le vélo est comme neuf, seules quelques petites traces d’impacts sont visibles sur les jantes.

Maintenant je vous laisse, je vais rouler 🙂

C’est un Hei Hei Trail DL non ?

Toutes les infos sur le site Kona : konaworld.com/hei_hei_trail_dl